Le Bien Public - Prénationale féminine

19 septembre 2013 - 16:56

Pas moins de six équipes côte-d’oriennes seront sur la ligne de départ du Championnat Prénationale. Parmi elles, on retrouve la formation de Saint-Apollinaire, reléguée de N 3 en fin de saison dernière. À sa tête, Anthony Tomaszewski arrive de Charente-Maritime avec le plein d’ambition : « Les filles sortent d’une année difficile mais enrichissante. Nous partons sur un nouveau cycle de travail avec le haut de tableau en ligne de mire. » Les Epleumiennes ne seront malgré tout pas les seules à briguer les premières places. Candidat à sa propre succession, le CSLD semble en effet encore bien armé pour jouer les premiers rôles. Avec un groupe renouvelé en grande partie, Hugues Roy, le coach Dijonnais, se veut pourtant méfiant : « Il faudra trouver l’osmose entre la jeunesse et l’expérience si nous voulons vivre une belle saison. »

Troisième de l’exercice précédent, le BC Chenôve aura également son mot à dire. Toujours aux commandes, Jordane Petetin pourra compter sur un groupe élargi par l’arrivée de cinq nouvelles joueuses : « L’objectif sera de jouer dans la première partie du tableau mais ce sera difficile tous les dimanches, » avouait le technicien chenevelier à quelques jours de recevoir Seurre pour le compte de la première journée. Des Seurroises, valeurs-sûres du championnat Prénationale, qui auront encore une belle carte à jouer cette année malgré le départ d’Arabadjieva. L’arrivée de Naltet, qui évoluait en Nationale 3 au CSLD l’an passé, devrait être un atout important dans la course au podium.

Ce sera plus compliqué pour Genlis et Bligny-lès-Beaune, la faute notamment à un effectif relativement restreint : « L’objectif principal pour nous c’est le maintien », déclaraient les deux entraîneurs à l’aube de démarrer cette nouvelle saison…

Commentaires

Aucun événement

avr.
Vosges Du Nord Bc
mai
Asc St-apolinaire 2
avr.
As L'aiglon Auxonne
avr.
As L'aiglon Auxonne
janv.
Al Nuits-saint-georges-2
janv.
As L'aiglon Auxonne -2
janv.